Molires

Une cantine rénovée

Lors de la rentrée de Septembre 2010, les enfants prenant leur repas méridien à la cantine municipale ont pu juger des améliorations et de l’agrandissement du réfectoire.
Avec une démographie en hausse, le nombre d’élèves du groupe scolaire de Molière dépasse aujourd’hui avec la centaine d’élèves dont la grande majorité utilise la cantine.
Par ailleurs, la nécessité d’un local dédié à la directrice et le besoin d’une surface abritée plus grande pour les récréations ont conduit la Municipalité à opter pour un agrandissement du préau de 70 m2 environ et la création d’un bureau de 22 m2.
Les travaux seront mis à profit pour effectuer des mises aux normes techniques, assurer une accessibilité aux personnes handicapées, revoir l’organisation et l’agencement de la cantine (vestiaire, légumerie, lieux de stockages…) conformément aux préconisations indiquées par les services vétérinaires départementaux. Sans oublier l’agrandissement qui a doublé l’espace de restauration.

Un projet respectueux de l’environnement :

Pour ce projet d’agrandissement et de rénovation de la cantine, une attention particulière a été apportée au traitement thermique du bâtiment, à l’utilisation de procédés respectueux de l’environnement et des critères de développement durable. Le projet s’appuie sur une étude technique et thermique réalisée par les techniciens du Pays Midi Quercy.

La recherche d’économie d’énergie a été réalisée dès la conception technique de l’enveloppe extérieure (brique Monomur, ossature bois, isolation des sols et plafonds). Ceci permet de proposer un bâtiment économe car ce dernier ne comprend pas de ponts thermiques et offre une grande inertie, permettant d’écrêter les fluctuations thermiques. De plus, la ventilation mécanique est de type double permettant de récupérer, entre 50 et 70% des calories de l’air extrait, soit entre 12 et 15% d’économie globale.

En termes de chauffage, l’utilisation d’un système de ventilo-convecteurs sur pompe à chaleur permet de réduire de façon très importante les consommations électriques. Un chauffe-eau solaire produit une partie de l’eau chaude sanitaire, nécessaire aux  besoins. Dans le but de diminuer la consommation d’eau, tous les robinets de la cantine et des sanitaires sont équipés de mousseurs.

Pour rester en cohérence avec l’agrandissement, la partie existante a été rénovée. L’accent a été mis sur l’isolation des murs et du plafond, la pose de menuiseries à double vitrage. Enfin, pour éviter la surchauffe en saison estivale, un brise-soleil permet d’éviter un rayonnement direct sur les vitrages.
Ainsi, l’ensemble de ces dispositions garantit  un bâtiment plus respectueux de l’environnement, répondant aux exigences de la RT 2005-20%.